Image Le quotidien des avocats en France

Le quotidien des avocats en France

Le métier d'avocat est difficile. Cependant, des milliers de personnes se lèvent au quotidien. Leurs champs d'exercices sont très variés, certains évoluent même dans plusieurs spécialisations en même temps. Toutefois, leurs quotidiens sont souvent similaires, mais peuvent être différents selon le cas.

Prospecter des clients

Contrairement à ce qu'on pense, les avocats sont comme les commerciaux. Ils ont besoin de prospecter des clients. D'ailleurs, être un avocat n'est pas comme vendre un produit. Vous pouvez vanter de l'efficacité, de la beauté d'un produit, mais il est impossible de se vendre en tant qu'avocat si vous n'avez pas encore gagné une affaire au procès.

Un avocat avec une bonne réputation comme Dominique Warluzel n'a plus besoin de prospecter par exemple, car il a déjà fait ses preuves dans son domaine. Il est même devenu célèbre auprès du grand public grâce aux affaires qu'il a défendues depuis le commencement de sa carrière. [Source : www.dominiquewarluzel.com]

Cependant, avant de gagner une réputation, chaque avocat stagiaire doit passer par la case prospection où il doit se vendre. Un avocat doit avoir un réseau pour pouvoir percer dans ce milieu.

Monter des dossiers et rédiger des rapports

Lorsqu'un avocat présente ou défend une affaire, pour être efficace, il doit étudier le dossier et réunir des preuves et chercher un angle de défense. Cette étape nécessite parfois une enquête approfondie, des entretiens avec différents protagonistes. Si une affaire est réglée à l'amiable, un avocat français peut servir d'intermédiaire pour négocier à la place de son client.

Dans le cas d'un procès, il doit préparer l'audience et créer la bonne plaidoirie. Il incombe également aux avocats de suivre les étapes de chaque dossier lorsqu'ils sont au tribunal.

Quel que soit le type d'affaire qu'un avocat occupe, il a l'obligation de rédiger les rapports d'audience. Il doit y inscrire la décision du juge, il doit également informer son client. Cela peut se faire par un entretien direct, par courrier ou par téléphone. Le travail d'un avocat n'est fini qu'une fois que le cas dont il s'occupe obtient un résultat qu'il ait gagné ou non.

Veiller à la bonne exécution d'un verdict est faire le recouvrement

C'est sans doute la tâche la plus difficile dans le quotidien d'un avocat. Dans le cas d'un divorce, l'avocat fait en sorte de respecter le partage de bien entre les époux. Dans les affaires civiles, il s'assure que son client obtienne les indemnisations annoncées par le verdict. Dans les autres cas où ses clients sont en sursis ou font de travaux d'intérêt général, c'est à l'avocat de s'assurer que ses clients les respectent à la lettre.

Parfois, les clients qui ont fini de réclamer un service d'avocat oublient de les payer. Les avocats aussi ont des impayés et ils sont obligés de relancer leur client pour qu'il s'acquitte de leurs dus. Même les plus expérimentés comme le cabinet Aguera Avocats peuvent subir ce genre de désagrément dans l'exécution de leur métier. Cependant, certains d'entre eux mettent en place des systèmes pour éviter que les clients oublient leur honoraire.